Toutes nos récompenses

Protocolisation des prescriptions : le CHRU de Brest récompensé

Protocolisation des prescriptions : le CHRU de Brest récompensé

Le 28 janvier 2016, le CHRU de Brest s’est vu remettre le 2e prix du Trophée Vidal, qui récompense un long travail pluridisciplinaire destiné à sécuriser et améliorer la qualité des prescriptions post opératoires.

À l’origine de ce travail, un constat : les prescriptions post opératoires, réparties entre les anesthésistes, présentaient parfois des disparités de prise en charge selon les secteurs de chirurgie. Pour résoudre ce problème, un groupe de travail a été créé en 2014. Sa composition : un référent anesthésiste (Dr Lorenn Bellamy), un pharmacien (Dr David Cirotteau) et un informaticien (Anthony Jaffret), qui se sont appuyés sur les avis et l’expertise de leurs collègues. « Ce groupe a mené un imposant travail, qui a d’abord consisté à répertorier toutes les indications rencontrées au bloc opératoire. Pour chaque situation, un protocole de prescription a été créé. Après validation par le Comité du Médicament du CHRU, tous ces protocoles anesthésiques ont été intégrés par l’équipe informatique dans IPS, notre outil d’informatisation du processus de soin. Ce travail a également été présenté en CME » précise Virginie Cogulet, Chef du Pôle Pharmacie.

Harmoniser et sécuriser les prescriptions post opératoires d’anesthésie

L’objectif de cette « protocolisation » : définir les bonnes prises en charge médicamenteuses, mais aussi harmoniser les pratiques et les sécuriser. Ces nouveaux outils d’aide à la prescription, accessibles dans tous les sites du CHRU, ont été utilisés 7 000 fois lors des 9 premiers mois de l’année 2015. Ils permettent aux prescripteurs de gagner du temps, en sachant précisément quels médicaments relèvent de leurs protocoles respectifs. Pour les utiliser, il leur suffit de se connecter à leur outil de prescription habituel et d’y indiquer la situation de leur patient. Un protocole thérapeutique leur est alors recommandé. 

- 8 mois ont été nécessaires pour répertorier les pratiques de prescriptions
- Le développement des outils de prescription s’est ensuite déroulé sur 6 mois à mi temps
- Temps consacré au projet par les membres du groupe de travail :

  • Anesthésiste : environ 60 heures
  • Pharmacien : environ 150 heures
  • Informaticien : 4 mois à temps partiel