Toutes nos récompenses

Entretien avec le professeur Éric Stindel

Que représente le prix Maurice E. Muller ? 

Chaque année depuis 1999, ce prix récompense un scientifique ou clinicien pour son excellence et sa carrière. À travers moi, il souligne surtout le travail de l’équipe du LaTIM (Laboratoire de Traitement d’Information Médicale, unité INSERM 1101 de l’Université de Bretagne Occidentale, Télécom Bretagne et du CHRU de Brest) dans le domaine de la chirurgie assistée par ordinateur. Le positionnement brestois dans le milieu orthopédique est récompensé. 

Est-ce une grande fierté pour cette équipe ?

Bien sûr. Pour l’INSERM, l’Université de Bretagne Occidentale, Telecom Bretagne et le CHRU de Brest, se retrouver sur la même liste que l’Imperial College de Londres, c’est plutôt pas mal… En ce qui me concerne, ce prix symbolise l’accès à un “club” très fermé, celui de mes pères spirituels, qui m’ont influencé pendant des années. C’est une sorte de cooptation.

Dès 2000, le CHRU de Brest a été l’un des pionniers en France de la chirurgie assistée par ordinateur. Quels sont les intérêts de cette technologie en orthopédie ?

Elle offre davantage de précision lors d’un acte chirurgical grâce à des outils hautement performants. L’opération est plus précise, la prothèse est mieux fixée et tient donc plus longtemps. C’est une vraie plus-value pour les patients.

> Voir l'interview au format PDF