Le service d’anatomie et cytologie pathologiques

Le service d’anatomie et cytologie pathologiques (ACP) 

Il prend en charge les prélèvements cellulaires (cytologie) et tissulaires (anatomie) réalisés chez un patient pour faire le diagnostic de sa maladie, que ce soit en pathologie tumorale ou non tumorale

Le service est l’un des 4 composants de la Plateforme de génétique moléculaire des cancers du CHRU, structure soutenue par l’Institut National du Cancer (INCa) et est responsable de la Tumorothèque, entité qui dépend aussi du Centre de Ressources Biologiques (CRB) certifié du CHRU. 

Le service d’ACP fait partie de réseaux de relecture INCa et de centres de compétences maladies rares. Les médecins spécialistes en ACP ont aussi une activité de recherche clinique, translationnelle et fondamentale au sein d’unités de recherche labellisées. Le diagnostic en ACP est basé sur l’interprétation par le médecin spécialiste d’images microscopiques. Ces images microscopiques de cellules ou de tissus sont le résultat de techniques variées, appropriées, choisies par le médecin pour aboutir au diagnostic et aux facteurs prédictifs de réponse au traitement. 

Toutes les techniques suivantes sont disponibles dans le service du CHRU pour le diagnostic et l’innovation en médecine personnalisée : immunohistochimie, hybridation in situ sur tissus, blocs en microarrays, histoenzymologie, microscopie électronique, techniques de quantification sur lames numérisées.