Actualités et dossiers spéciaux

Publié le 19 septembre 2017

Le Pr Misery reçoit le Prix Herman Musaph en psycho-dermatologie

Une récompense prestigieuse et internationale pour le Pr Misery, chef du service de Dermatologie au CHRU de Brest et Directeur du Laboratoire de Neurosciences. Interview.

Une vision nouvelle de la dermatologie

Bien que reposant sur des bases de plus en plus solides, la psycho-dermatologie reste encore trop peu développée dans le monde « Nous sommes les seuls en France à proposer aux patients des consultations conjointes de psycho-dermatologie» explique le Pr Misery, chef du service de dermatologie et directeur du Laboratoire de Neurosciences au CHRU de Brest.

« Nous avons obtenu ce prix pour trois raisons. Premièrement, la création de notre consultation conjointe reste inédite en France. Cette association n’est pas si simple car elle nécessite une parfaite collaboration entre un psychiatre ou un psychologue et un dermatologue. Au-delà de l’expertise médicale, il s’agit avant tout d’une compréhension réciproque de deux domaines distincts et d’un engagement fort afin de comprendre la discipline d’un confrère » souligne le chef de service. « La deuxième raison : c’est le laboratoire de Neurosciences à Brest et les travaux de recherche menés. Nous sommes parvenus à démontrer l’étroite relation entretenue entre la peau et le système nerveux. Enfin, la troisième raison réside dans le traitement des maladies : plusieurs études nous ont permis de démontrer  que certaines pathologies étaient concernées par la psycho-dermatologie. Par exemple : le psoriasis, l’eczéma  atopique, la pelade, l’acné, toutes ces maladies sont liées à une situation de stress ou de dépression qui ne provoque pas la maladie mais qui peut l’aggraver. Le stress va induire le relarguage de neuromédiateurs dans le sang et dans la peau, ce qui va aggraver l’inflammation. L’interaction entre la peau et le psychisme est donc extrêmement forte. En tant que médecins, nous avons le sentiment d’apporter beaucoup au patient, grâce à cette double expertise.».

 

La plus grande distinction 

Le Prix Herman Musaph a été remis au Professeur Misery le 21 Juin dernier à Brest, lors du congrès européen en psycho-dermatologie. Ce prix souligne l’engagement et la qualité des travaux menés. Il est synonyme d’une grande reconnaissance envers le chef de service pour l’ensemble du travail accompli. « J’ai été le premier surpris à recevoir ce prix : je ne m’y attendais pas du tout », explique le Pr Misery. « C’est une grande fierté et je ressens énormément de joie».

Herman Musaph était un éminent dermo-psychologue néerlandais, ancien déporté, ayant lancé la psycho-dermatologie une fois revenu des camps de concentration. Il est devenu un médecin polyvalent et un conférencier émérite  qui se distingua dans les domaines de la psycho-dermatologie, la  sexologie et la psychotraumatologie. Son œuvre est un appel passionné au développement et à la protection d'une vie affective harmonieuse. Il a créé le congrès européen de psycho-dermatologie, dont la 17 ème édition s’est tenue du 21 au 23 Juin 2017 à Brest.

 

Prochaines étapes

 

« Aujourd’hui, la psycho-dermatologie est davantage prise en compte alors qu’elle était réellement négligée par le passé » souligne Pr Misery. « Elle vise à permettre de nouveaux traitements médicamenteux et une meilleure prise en charge du patient. Les conséquences pour le patient sont immédiates. En les comprenant mieux, nous parviendrons à mieux traiter ces pathologies. » Notre prochaine grande étape sera de poursuivre le développement du laboratoire de Neurosciences (que nous appelons aussi le LIEN), qui se focalise sur le prurit (la démangeaison), en incluant les aspects biologiques, cliniques ou psychiques». Le laboratoire serait labellisable INSERM dans 4 ans « il nous reste du chemin, c’est à construire, mais nous sommes en bonne voie » conclut le Pr Misery.