Actualités et dossiers spéciaux

Publié le 17 octobre 2017

Journée Mondiale de l'AVC - jeudi 19 octobre 2017

 

Journée Mondiale de l’Accident Vasculaire Cérébral :

L’AVC n’est pas une fatalité : l’éviter, c’est savoir le détecter

Jeudi 19 Octobre 2017

Hall d’accueil de la Cavale Blanche de 9h à 17h

Dépistage possible

Conférence inédite à 17h sur la thématique :

« L’AVC : quelles innovations et quelles préventions ? Par le Professeur Serge TIMSIT

 

Mieux comprendre : identifier pour agir vite

L’Accident Vasculaire Cérébral (AVC) touche 1 personne toutes les 5 secondes dans le monde.

L’Organisation Mondiale de la Santé parle de pandémie et projette une augmentation de l’incidence des AVC passant de 16 millions en 2005 à 23 millions en 2030.

En France, chaque année, 155 000 nouvelles personnes sont touchées par un AVC, une toutes les 4 minutes. C’est l’une des principales causes de mortalité en France, la première pour les femmes, la première cause de handicap acquis de l’adulte, la deuxième cause de démence.

Près de 800 000 français sont touchés aujourd’hui et plus de 500 000 en gardent des handicaps.

Les AVC sont constitués de 85% d’accidents ischémiques (une artère qui se bouche et n’irrigue plus une partie du cerveau, AIC) et 15% d’hémorragie intra-cérébrale. On estime à environ 10 000 nouveaux AVC par an en Bretagne.

 

Prévenir l’AVC : c’est possible aujourd’hui !

 

90% des risques d’AVC dépendent de 10 facteurs de risque modifiables :

 

1.       L’hypertension artérielle

2.       Le tabagisme

3.       Le rapport taille-tour de hanche élevé

4.       La sédentarité

5.       L’alimentation défavorable à la santé

6.       Le cholestérol

7.       Les facteurs psycho-sociaux (stress, dépression, évènements de la vie)

8.       Les causes cardiaques (troubles du rythme cardiaque : fibrillation atriale ou flutter, infarctus du myocarde, prothèse valvulaire, rhumatisme articulaire aigu)

9.       La consommation d’alcool excessive (plus de 14 verres par semaine chez les femmes et 21 chez les hommes)

10.   Le diabète

 

80% des AVC pourraient être évités en contrôlant au mieux ces facteurs de risque.

 

A l’occasion de la journée mondiale de l’AVC, le Pr TIMSIT, chef de service de Neurologie au CHRU de Brest, et son équipe organisent le jeudi 19 octobre 2017 une journée d’information ouverte à tous, sur les manières de prévenir, détecter et agir face à un accident vasculaire cérébral.

Une conférence inédite : cette conférence est gratuite et ouverte à tous. Elle abordera les innovations dans le domaine de l’AVC (inscription obligatoire auprès de anais.briec@chu-brest.fr )

 

 




O'Donnell MJ - Global and regional effects of potentially modifiable risk factors associated with acute stroke in 32 countries (INTERSTROKE): a case-control study - Lancet. 2016; 388:761-775.